Portable devices

Systèmes portatifs professionnels : offrez une expérience utilisateur qui a du sens

Homepage Systèmes portatifs professionnels : offrez une expérience utilisateur qui a du sens

Portable devices, dispositifs de mobilité industriels, instruments portatifs, systèmes portatifs et ordinateurs de poche :  quel que soit le nom qu’on leur donne, on retrouve ces « portable devices » très souvent dans différents secteurs. Dans le monde du travail, nous sommes nombreux et nombreuses à ne pas pouvoir nous en passer.

Qu’il s’agisse d’un instrument de mesure portable, d’un capteur, d’un terminal de surveillance, ou d’un analyseur de vibrations (comme l’outil ONEPROD FALCON d’ACOEM), ils accompagnent chaque jour les équipes de terrain qui ont une exigence toute particulière : l’autonomie de la batterie doit être suffisante pour leur permettre de tenir toute la journée. Optimiser cette autonomie des batteries et permettre de les remplacer à chaud : voilà deux critères essentiels pour éviter les appareils déchargés, pour ne pas se retrouver sans énergie loin de toute borne de recharge.

Les défis logiciels

  • Créer une interface robuste qui reste fluide et performante
  • Assurer la compatibilité avec les normes réseau
  • Assurer l’ouverture aux applications professionnelles et métier
  • Proposer une interface utilisateur (UI) graphique simple et intuitive, adaptée à un usage professionnel (port de gants, par exemple)
  • L’autonomie de la batterie

La solution Witekio

Trois aspects logiciels à prendre en compte pour offrir une bonne expérience utilisateur sur des appareils portables professionnels

1/ Hautes performances et fluidité des graphismes

L’écran est la principale interface utilisateur des appareils portatifs industriels, et ce même écran est bien souvent la source des problèmes liés à la performance.

Avec des écrans bien plus optimisés pour la solidité que pour la qualité de l’image, il faut bien réfléchir à ces choix logiciels pour assurer les meilleures performances possible d’un appareil portatif. Les ingénieurs Witekio exploitent des accélérateurs graphiques pour obtenir une qualité d’image proche de celle des smartphones.

En général et malgré leur ressemblance, les processeurs des appareils portatifs industriels sont moins puissants que ceux des smartphones. Chez Witekio, nous vous aidons à dépasser ces limites grâce à des accélérateurs graphiques 2D et 3D, un décodage vidéo accéléré, mais aussi grâce à OpenGL pour traiter les images, gérer les surfaces, puis les associer dans un cache transparent dans un coprocesseur.

2/ Compatibilité

Les appareils portatifs industriels doivent être intégrés dans des applications, des solutions logicielles et une infrastructure réseau existantes. Les équipementiers qui proposent ces appareils s’assurent qu’ils respectent les normes habituelles attribuées aux smartphones. Chez Witekio, nous allons plus loin qu’une simple compatibilité standard de fabricant : nous proposons un appareil vraiment utile.

Par exemple, pour déployer une application comme Google Maps, il faut que l’appareil soit conforme aux exigences des services Google Mobile (GMS) et ait reçu une certification de la part de Google. De la même façon, les appareils doivent être compatibles avec les normes réseau pour le GPS, le Bluetooth et le Wi-Fi afin d’intégrer plusieurs applications métier tierces.

L’équipe Witekio possède également les compétences nécessaires pour personnaliser le logiciel embarqué d’un appareil, et ce pour répondre à chaque case d’utilisation professionnelle. Par exemple, nos ingénieurs ont déployé des moteurs de gestion de code-barres pour les appareils d’inventaire et de gestion des inventaires, ainsi qu’une « fusion de capteurs » pour récupérer et présenter des données liées aux capteurs de différents appareils (comme l’emplacement, la hauteur, le mouvement et l’accélération).

3/ Interface

À l’ère des smartphones et des modes de vie numériques, les consommateurs et consommatrices ont des attentes particulières, qui nourrissent aujourd’hui leurs attentes professionnelles en matière d’interface et d’expériences.

Tout comme les smartphones grand public, les appareils portatifs industriels exigent qu’on s’attarde sur les aspects UX (expérience utilisateur). Il faut pour cela adopter une approche centrée sur l’utilisation dès le début, en prêtant particulièrement attention à la façon dont l’utilisatrice ou l’utilisateur final interagit avec l’appareil. Par exemple, un écran tactile s’adaptera parfaitement à un smartphone, mais sera presque inutilisable pour celles et ceux qui portent des gants de protection.

L’UX des appareils portatifs doit également être simple et intuitive. Les équipes techniques et de terrain doivent être à l’aise dans l’utilisation des appareils et des applications métier, sans avoir besoin d’une formation approfondie ou d’un manuel d’utilisation de 250 pages. De plus, il faut réduire au maximum la latence lors de l’utilisation nomade, où les contraintes professionnelles impliquent inévitablement des attentes d’efficacité maximale.

Vous aimerez aussi
ACOEM: Smart Data Collector App Architecture And Development

ACOEM: Smart Data Collector App Architecture And Development

Lire plus